Quartier Meunier,

Notre histoire

 Ensemble, protégeons le patrimoine

           ------------------------------------------------------------------------------------- 

           Villa Dewin et son jardin        

La Villa Dewin et son jardin (1922) - rue Meyerbeer 29-33 à Forest

Chef d'oeuvre d'équilibre esthétique, la villa Art Déco conçue en 1922 par l'architecte Jean-Baptiste DEWIN au 33 rue Meyerbeer à Forest, non loin de la Place Constantin Meunier et de l'Avenue Albert, entretient avec son jardin de subtiles correspondances et forme avec lui un ensemble indissociable. 



La propriété est composée d'une villa 3 façades et d'un garage séparés par un mur de clôture et une grille ouvragée qui s'ouvre sur un large jardin. 

Le jardin à l'anglaise, avec sa roseraie à front de la rue Meyerbeer et bordé par des arbres à haute tige en fond de parcelle et le long de la rue de la Mutualité, est organisé autour de cheminements courbes.


Cet ensemble contribue à la qualité de vie de notre quartier, en étant un élément significatif du maillage écologique ainsi qu'une figure centrale du patrimoine bruxellois. 


La Villa et une partie de son jardin ont été classés le 7 juillet 2016, avec une importante zone de protection autour.

Plus d'informations dans le dossier de l'inventaire du patrimoine architectural de la Région


Mais le jardin est très convoité par les promoteurs immobiliers ! 

En 1922, la famille de l’industriel Jean Danckaert a fait ériger au sein d’un parc en bordure des rues Meyerbeer/Mutualité une villa Art Déco dont les plans ont été confiés à Jean-Baptiste Dewin.


Jean-Baptiste DEWIN (1873-1948), est l’auteur notamment de la Maison Communale de Forest, de bâtiments hospitaliers tels que l’hôpital Saint-Pierre ou l'Institut chirurgical Berkendael (devenu l'ancien complexe de la Croix-Rouge) à la place Brugmann, et de nombreuses maisons particulières dans les communes d’Anderlecht, Bruxelles, Forest, Ixelles et Molenbeek et connu pour sa dimension humaine et son sens du détail. 

Une publication de la Région de Bruxelles-Capitale lui a été récemment consacrée (Bruxelles Patrimoines, Dossier Jean-Baptiste Dewin, N°010, Printemps 2014.)

Resté propriété familiale pendant plusieurs générations, cet ensemble architectural remarquable est arrivé jusqu’à nous dans un état de préservation exceptionnel.


Les riverains se mobilisent pour sauvegarder ce patrimoine architectural et paysager remarquable. Dans un premier temps, ils ont soutenu le classement de la villa et

de l'entièreté de son jardin, se ralliant à la proposition de la Commission Royale des

Monuments et Sites, et voyant là une formidable occasion de valoriser leur quartier.


En 2014, la famille Danckaert revend cet ensemble à un promoteur immobilier, qui va procéder à une reparcellisation du terrain, isolant la villa de son jardin d'origine, effectuée de manière à rendre possible un projet immobilier impossible à développer sur le plan légal, sans acquérir la partie classée du jardin de la villa.   


Cependant, lors du classement du 7 juillet 2016, seule la partie du jardin située dans le

prolongement de la Villa (partie est) avait été classée, ignorant la proposition initiale de la CRMS ; la partie ouest, qui présente pourtant le même intérêt patrimonial et esthétique, n’avait pas été prise en compte. C’est cette partie non classée du jardin qui fait l’objet d’un projet de construction d’un complexe d'appartements, au sein même de la zone de protection, qui entrainerait l'abattage d'une trentaine d'arbres centenaires, et par conséquent la destruction du jardin d'origine de la villa. 


Plus d'information ?

Plus d'infos :

Photo Nels de 1925 - vue façade postérieure et à rue-

Détails mur et dépendance - terrasse

0